Romain Lachenal a bouclé son trail !

June 21, 2015

 

L’équipe du refuge du Sotré et Romain Lachenal, jeune athlète tétraplégique, ont relevé un gros défi hier matin en participant au Trail de 13 km grâce à une joëlette. Un moment fort en solidarité et en émotions.

En passant la ligne d’arrivée sur les coups de 12 h 20, Romain Lachenal, flanqué de son dossard n°823, affichait un grand sourire. Un sourire communicatif mais celui-ci provoquait étonnamment des larmes. Toute l’équipe qui l’entourait et l’accompagnait était pourtant heureuse de le voir aussi content. C’est la joie du jeune homme d’Hadigny-les Verrières qui suscitait une vague d’émotion. « Je savais que cela allait être un bon moment. Et cela l’a été. C’est un truc que je suis prêt à refaire » admettait le jeune homme devenu tétraplégique en juillet dernier suite à un accident de baignade sur le lac de Bouzey.

Romain Lachenal et ses coéquipiers avaient de quoi être fiers hier midi. Ils ont relevé ce défi qui semblait complètement fou. Permettre à Romain de disputer son premier trail en prenant place à bord d’une joëlette, une embarcation sur roues poussée et tractée par plusieurs coureurs.

Emmener un jeune handicapé sur des sentiers et des chemins de forêts où les coureurs valides passent difficilement ressemblait fort à une gageure. Encore plus avec la météo pluvieuse qui attendait le groupe de 15 coureurs au départ au bord du lac de Gérardmer. « La pluie a rendu le parcours très boueux. Et celui-ci était franchement défoncé par les coureurs qui l’avaient déjà emprunté la veille » admettait Yannick Holtzer, chef de cordée et chargé de communication du Refuge de Sotré.

Mais les conditions difficiles n’ont fait que renforcer la cohésion du groupe. « La solidarité et la coordination de tous les coureurs ont été incroyables » ajoutait Yannick Holtzer. « Heureusement car on a passé plus de temps à porter la joëlette qu’à la pousser ».

Tout le monde s’est mis à la tâche en certains endroits notamment dans la montée de la Creuse. Mais ni la pluie, ni la boue, ni le dénivelé n’ont pu stopper l’avancée de tout ce groupe soudé dans l’effort. « Toute l’équipe a été formidable » approuvait Romain Lachenal après 3 h 20 de course. Le jeune athlète de l’ES Thaon aura donc bouclé son premier trail moins d’un an après son accident. Il y a quelques mois, ni lui ni ses parents n’auraient imaginé vivre ce moment de partage et d’émotion. Ce que Philippe, le papa de Romain concédait : « c’est un beau cadeau pour la fête des pères ! »

Ph.N. 

Please reload

Featured Posts

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Recent Posts

September 21, 2019

September 13, 2019

January 15, 2019

November 25, 2018

Please reload

Archive